• Anonyme

    BENEDICTION DU PROPHETE MARIO ANTONIO JOSUE DE BELGIQUE

  • Quelle différence entre « un simple démon » ou un « esprit méchant » ou un « esprit impur » et un esprit humain?

    Il me semble important de définir ce que sont les uns ou les autres afin de mieux appréhender le combat spirituel.
    Les démons, les esprit méchants ou esprits impurs sont des « créatures spirituelles » qui ont suivi Satan lors de sa chute. Ils ont vu Jésus cloué sur la croix, mais on été livrés publiquement en spectacle:

    Colossiens 2/14-15 « Vous qui étiez morts par vos offenses et par l’incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses ; il a effacé l’acte rédigé contre nous et dont les dispositions nous étaient contraires ; il l’a supprimé, en le clouant à la croix ; il a dépouillé les principautés et les pouvoirs, et les a publiquement livrés en spectacle, en triomphant d’eux par la croix. »

    Ils ont la crainte de Dieu , ils le connaissent, savent qu’il est Un (et unique) et ils tremblent: Jacques 2/19: « Tu crois qu’il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi et __ils tremblent__. »

    Il ne faut pas oublier qu’avant leur précipitation sur la terre, ils étaient auprès de Dieu pour le servir. 2 Pierre 2/4: « Car, si Dieu n’a pas épargné les anges qui avaient péché, mais les a livrés et précipités dans des abîmes de ténèbres où ils sont retenus en vue du jugement »

    Jude 1/5-6: « A vous qui connaissez tout cela une fois pour toutes, je veux vous rappeler que le Seigneur, après avoir sauvé le peuple d’Israël du pays d’Égypte, a fait ensuite périr les incrédules ; les anges qui n’ont pas gardé la dignité de leur rang, mais qui ont quitté leur propre demeure, il les a gardés dans des chaînes perpétuelles au fond des ténèbres en attendant le grand jour du jugement. »

    Définition des dictionnaires bibliques:
    Démon

    Les démons sont rarement mentionnés dans l'AT mais fréquemment dans les évangiles. Pour les auteurs grecs classiques le démon était un dieu (bon) ou un être doté d'une puissance divine, mais dans les évangiles les démons sont toujours hostiles à Dieu. Leur chef est Béelzébul (Satan, #Marc 3.22). Les gens possédés par les démons présentent des symptômes tels le mutisme (#Lu 11.14), l'épilepsie (#Mr 9.17) et des comportements étranges (#Lu 8.27, 29). Le NT fait clairement la distinction entre la possession démoniaque et les maladies physiques ou mentales ordinaires (p. ex. #Mt 4.24). Jésus était constamment en conflit avec les mauvais esprits et les chasser n'était pas chose facile ; ses adversaires attribuaient sa puissance à Satan (#Lu 11.15). Il partagea sa victoire sur les démons avec ses disciples, leur donnant le pouvoir de les chasser (#Lu 9.1; 10.17). Les autres références dans le NT sont peu nombreuses ; Paul regarde les idoles comme des démons dans #1Co 10.20ss.

    Voir aussi Baal-Zeboub ; esprits impurs ; possession démoniaque ; Satan

    Démon. Parmi les Grecs ce mot désignait :

    1. Un dieu ou une divinité en général. 2. Le génie, ou esprit familier attaché à quelqu'un. 3. Sa destinée. 4. L'âme d'un individu ayant vécu à l'âge d'or et agissant désormais comme divinité tutélaire ; un dieu de rang inférieur.

    Dans la Bible, ce mot grec est employé une fois à propos de « divinités » (#Ac 17:18) ; habituellement il désigne des êtres spirituels inférieurs, des anges déchus « qui n'ont pas gardé leur dignité, mais qui ont abandonné leur propre demeure » (#Jude 1:6). Pierre les appelle « les anges qui ont péché » (#2P 2:4). Tombés avec Satan, le prince des démons (#Mt 9:34; 12:24; 25:41 ; #Mr 3:22 ; #Lu 11:15 ; #Ap 12:7,9), ils sont ses agents malfaisants (#Lu 4:35; 9:1,42 ; #Jn 10:21 ; etc.). Les démons peuvent entrer dans le corps ou le c½ur d'un homme et le frapper de maladie ou de folie (#Lu 8:30,32 et suivants ; #Mt 9:33; 17:18 ; #Lu 4:35,41, etc.). Voir Démoniaque. Pour les Juifs, les faux dieux des païens n'étaient autres que des démons, instigateurs de toute idolâtrie (#De 32:17 ; #Ps 106:37, Darby et Synodale. Ici Segond traduit : idoles). Paul confirme ceci en disant que les sacrifices offerts aux idoles le sont en réalité aux démons. Les idoles (statues, images) ne sont rien, mais le culte qui leur est rendu s'adresse en fait aux mauvais esprits, et l'apôtre ne veut pas que les chrétiens soient « en communion avec les démons, ni qu'ils participent à la table des démons » (#1Co 10:19-21 ; #Ap 9:20). Quel avertissement au sujet du culte des images encore tellement pratiqué aujourd'hui ! Paul ajoute qu'une autre activité des esprits séducteurs est de répandre « des doctrines de démons » (#1Ti 4:1). Il ressort des pages des Évangiles que, lors de la première venue du Christ, l'ennemi avait multiplié les possessions et les interventions démoniaques, pour s'opposer à Celui qui venait ruiner son empire (#Mr 1:24-27,34; 3:11-12; 15-22; 5:2,7, etc.). Il est clair que de même à la fin des temps, les démons joueront un grand rôle dans la révolte insensée qui conduira les nations à Harmaguédon (#Ap 16:13-16). Ces anges déchus sont « réservés pour le jugement du grand jour, enchaînés éternellement par les ténèbres » (#Jude 1:6 ; #2P 2:4).

    Définition de la BibleOnline du mot « démon »:

    1140 daimonion (dahee-mon'-ee-on) damonique dérivé de 1142; TDNT - 2:1, 137; n n

    Voir définition 1142

    LSG - démon 59, divinité 1; 60

    1) le pouvoir divin, déité, divinité 2) un esprit, être inférieur à Dieu, supérieur aux hommes 3) mauvais esprits, messagers et ministres du diable

    Pour « esprit » on a : 4151 pneuma (pnyoo'-mah)

    pneuma

    Voir définition 4154

    LSG - Esprit, esprit, choses spirituelles, vérité, inspiration, souffle, vents, âme, non traduit; 386

    3b) une âme humaine qui a quitté le corps 3c) un esprit plus élevé que l'homme mais inférieur à Dieu, c.à.d. un ange 3c1) utilisé de démons, ou mauvais esprits, qui étaient sensés habiter les corps des hommes

    Pour les synonymes voir 5923
    Le seul passage clair qui nous montre qu’il est possible d’être squatté par un esprit humain est Lévitique 20/27:

    « Si un homme ou une femme ont en eux l’esprit d’un mort <0178> ou un esprit de divination ils seront punis de mort; on les lapidera: leur sang retombera sur eux »

    Ce mot « mort » en hébreux, est le mot « owb » .

    Définition hébraïque: 0178 'owb (obe) bwa

    vient du même mot que 01 (idée de bavarder avec un ancêtre); TWOT - 37a; n m

    Voir définition 01

    LSG - morts 9, esprits 6, spectre 1, outres 1; 17

    2) celui qui évoque les morts, l'esprit d'un mort, revenant 3) nécromancien, devin, python, nécromancie

    Nos bibles, hélas ne traduisent pas ce mot tel qu’il devrait l’être, et l’édulcorent souvent par « esprit » ce qui laissent sous-entendre tout et n’importe quoi.

    Ci-dessous,la liste des passages qui emploient le mot « owb* » c’est-à-dire « esprit de quelque un qui est mort »

    Lévitique 19/31: « Ne vous tournez point vers ceux qui évoquent les esprits* (de ceux qui sont morts), ni vers les devins ; ne les recherchez point, de peur de vous souiller avec eux. Je suis l’Éternel votre Dieu. »

    Lévitique 20/6: « Si quelqu’un s’adresse aux morts* et aux esprits (celui qui a en lui un esprit de divination ou qui prédit l’avenir) pour se prostituer après eux, je tournerai ma face contre cet homme je le retrancherai du milieu de son peuple »

    Deutéronome 18/10-11:« Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui se livre à la divination, qui tire des présages, qui ait recours à des techniques occultes ou à la sorcellerie, qui jette des sorts, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits* ou prédisent l’avenir, personne qui interroge les morts. »

    1 Samuel 28/3:« Samuel était mort ; tout Israël l’avait pleuré et on l’avait enterré à Rama dans sa ville. Saül avait ôté du pays ceux qui évoquaient les morts* et ceux qui prédisaient l’avenir .

    1 Samuel 28/7: « Et Saül dit à ses serviteurs: Cherchez–moi une femme qui évoque les morts*, et j’irai la consulter. Ses serviteurs lui dirent: Voici, à En–Dor il y a une femme qui évoque les morts *. »

    1 Samuel 28/8-9: « Alors Saül se déguisa et prit d’autres vêtements, et il partit avec deux hommes. Ils arrivèrent de nuit chez la femme. Saül lui dit : Prédis–moi l’avenir en évoquant un mort* et fais–moi monter celui que je te dirai .La femme lui répondit : Voici, tu sais ce que Saül a fait, comment il a retranché du pays ceux qui évoquent les morts* et ceux qui prédisent l’avenir ; pourquoi donc tends–tu un piège à ma vie pour me faire mourir ? »

    2 Rois 21/6: « Il fit passer son fils par le feu ; il tirait des présages et pratiquait l’occultisme. Il établit des gens qui évoquaient les morts* et qui prédisaient l’avenir. Il fit de plus en plus ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, afin de l’irriter. »

    2 Rois 23/24: « De plus, Josias balaya ceux qui évoquaient les morts* et ceux qui prédisaient l’avenir, les téraphim, les idoles et toutes les abominations qui se voyaient dans le pays de Juda et à Jérusalem, afin de garder les paroles de la loi, écrites dans le livre que le sacrificateur Hilqiya avait trouvé dans la maison de l’Éternel. »

    1 Chroniques 10/13: « Saül mourut parce qu’il se rendit coupable d’infidélité envers l’Éternel , dont il n’observa point la parole , et parce qu’il interrogea et consulta ceux qui évoquent les morts*. »

    2 Chroniques 33/6: « Il fit passer ses fils par le feu dans la vallée du fils de Hinnom ; il tirait des présages et pratiquait l’occultisme et la sorcellerie. Il établit des gens qui évoquaient les morts* et qui prédisaient l’avenir. Il fit de plus en plus ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, afin de l’irriter »

    Esaïe 8/19: « Si l’on vous dit : Consultez ceux qui évoquent les morts* et ceux qui prédisent l’avenir, Qui poussent des sifflements et des soupirs , Répondez: Un peuple ne consultera -t–il pas son Dieu ? S’adressera–t–il aux morts en faveur des vivants ? »

    Esaïe 19/3: « L’esprit de l’Egypte disparaîtra du milieu d’elle, Et j’anéantirai son conseil ; On consultera les idoles et les enchanteurs , Ceux qui évoquent les morts* et ceux qui prédisent l’avenir »

    1 Samuel 28/7-14 « Saül dit aux gens de sa cour : Cherchez–moi une femme qui évoque les morts, et j’irai la consulter. Ils lui dirent : A Eïn–Dor il y a une femme qui évoque les morts. Alors Saül se déguisa en mettant d’autres vêtements et partit avec deux hommes. Ils arrivèrent de nuit chez la femme. Saül lui dit : Fais la divination pour moi, je te prie, en évoquant un mort ; fais–moi monter celui que je te dirai. La femme lui répondit : Tu sais bien ce que Saül a fait, comment il a retranché du pays les spirites et les médiums ; pourquoi donc me tends–tu un piège, pourquoi veux–tu me faire mettre à mort ? ''Saül lui fit ce serment par le Seigneur : Par la vie du Seigneur, aucune faute ne te sera reprochée dans cette affaire. La femme dit : Qui veux–tu que je te fasse monter ? Et il répondit : Fais–moi monter Samuel.'' Lorsque la femme vit Samuel, elle poussa un grand cri et dit à Saül : Pourquoi m’as–tu trompée ? Tu es Saül ! Le roi lui dit : N’aie pas peur ! Que vois–tu ? La femme dit à Saül : Je vois un dieu qui monte de la terre. Il lui dit : Quelle apparence a–t–il ? Elle répondit : C’est un vieillard qui monte, et il est enveloppé d’un manteau. Saül sut ainsi que c’était Samuel ; il s’inclina face contre terre, prosterné. »
    C’est bien l’esprit de Samuel qui est remonté !

    Je me suis souvent demandé pourquoi Paul qui exerçait le don de discernement n’avait pas, plus tôt, chasser l’esprit de python de la femme pythonisse:

    Actes 16/16-18: « Comme nous allions au lieu de prière, une servante qui avait un esprit de Python et qui, par ses divinations, procurait un grand profit à ses maîtres, vint à notre rencontre. Elle se mit à nous suivre, Paul et nous, et criait : Ces hommes sont les serviteurs du Dieu Très–Haut, et ils vous annoncent la voie du salut. Elle fit cela pendant plusieurs jours. Paul, excédé, se retourna et dit à l’esprit : Je t’ordonne, au nom de Jésus–Christ, de sortir d’elle. Et il sortit à l’heure même. »

    Ce « plusieurs jours » laisse présumer plusieurs probabilités: 1) Il était nécessaire que cette femme se « tourne » vers Dieu (le véritable) pour accepter sa délivrance 2) L’esprit de python proclamant « des vérités » il est difficile de le discerner, d’où bien souvent des fausses prophéties dans bon nombre d’églises (mais dans ce contexte je doute fort que Paul ait eu un problème de discernement) 3) L’esprit de python était un esprit humain (on ne peut le chasser aussi facilement que les démons.)
    En d’autres termes, ce que nous appelons « esprit humain » est un squatteur qui présente des caractéristiques humaines différentes d’un « simple démon »

    Je vais essayer d’en faire le descriptif plus loin.

    Enseignement de Michelle d’Astier: ''« Lors de la mort, le destin final de l'âme est définitivement clos: soit l'âme a été purifiée par le sang de l'Agneau, et elle aura sa place auprès du trône de grâce, soit elle sera rejetée loin de la présence de Dieu. Mais le destin des esprits est plus mystérieux. Dieu ne saurait avoir un esprit impur dans son environnement de sainteté et de lumière. Que devient un esprit d'homme, sali par le péché et gravement souillé par l'occultisme? D'abord, la Bible dit clairement qu'ils peuvent rester longtemps sur terre avant de "retourner à Dieu". Ainsi Pierre explique que Jésus est allé prêcher aux esprits en prison qui avaient été incrédules du temps de Noé! (voir 1 P 3:19,20 et 4:6). 3.000 ans de prison! Mais dans le monde spirituel, le temps n'a pas du tout la même signification. »'' Voir ou écouter l’ensemble de ses enseignements sur www.michelledastier.org

    Dans la Bible on peut faire une distinction entre l’âme et l’esprit, mais la Bible est peut loquace vis-à-vis de l’esprit. Seuls 2 personnes de la Bible ont remis leur esprit à Dieu: - Jésus - Etienne Lorsqu’on a affaire à un esprit méchant ou un démon « ordinaire » , le seul nom de Jésus-Christ de Nazareth les met en fuite, si toutefois bien entendu, la personne est « ointe » pour ce mandat. (Voir les enseignements de Michelle d’Astier: « Qui peut chasser les démons? ») Le simple fait de s’approcher de la personne pour qui on prie les déstabilisent déjà. Il arrive très souvent de voir « la peur » dans les yeux de la personne pour qui on prie: ce sont les démons qui ont peur.

    Il parlent rarement, on les voit sortir souvent comme des souffles, ou parfois par des rots ou des flatulences: ils sont réellement des « souffles » Quand ils parlent, c’est pour essayer de nous tromper: « je suis malheureux » (il arrive qu’ils pleurent ou qu’ils partent par les larmes ) « je suis sorti » « je suis fatigué » « je ne peux pas sortir » etc etc
    Un esprit « humain » au contraire se reconnaît parce qu’il est obstiné, orgueilleux violent, blasphémateur, menaçant, grossier, injurieux, il rit de façon méprisante et se moque de Dieu et de ses serviteurs!

    On l’entend souvent dire: « je vais te tuer » « tu ne peux rien contre moi » « ignorant(e )» « tu es petit » « je ne sortirai pas, j’ai des droits » « il ou elle m’appartient »

    Avant qu’il ne parle, on reconnaît un esprit humain aux manifestations physiques les doigts ou les pied ou le cheveux en antennes: il appelle d’autres esprits à la rescousse pour leur prêter main forte. Les doigts peuvent former des signes sataniques (les cornes) : ne pas le négliger et empêcher cela! (Ils lancent des flèches spirituelles en faisant cela) Les yeux et le visage changent: les yeux deviennent foncés et le blanc d’½il disparaît. Il arrive que les yeux soient injectés de sang ou soient exorbités Le visage se crispe, les membres se crispent. Il y a souvent des mouvements dans les extrémités des membres. La mâchoire de la victime se crispe et parfois il en sort de la bave ou de l’écume. La voix est souvent celle d ‘une autre personne.

    Dans le quotidien des personnes squattées par un esprit humain, il y a des crises de tentatives de suicide (toujours très violentes) de l’automutilation, des envies de meurtre, de la destruction en tous genres, un dédoublement total de personnalité, toujours beaucoup de grossièretés et de blasphèmes. Même les très proches ne reconnaissent pas le leur. (Voir Marc 5: le gadarénien)

    Il n’a pas la crainte de Dieu. Il ose même blasphémer et insulter Jésus! 2 Pierre 2/10-11: « ''ceux surtout qui, dans un appétit de souillure, recherchent les plaisirs charnels et méprisent l’autorité du Seigneur. Présomptueux, arrogants, ils ne craignent pas d’injurier les gloires, alors que les anges, supérieurs en force et en puissance, ne portent pas, contre elles, de jugement injurieux devant le Seigneur !' »

    NB: Il faut parfois leur parler dans leur langage, car ils ne comprennent pas le parler en langue! Nous avions prié pour un chinois, « squatté » par l’esprit de sa grand-mère. Le Seigneur avait déjà envoyé sur place une traductrice, capable de parler le mandarin à l’esprit de l’ancêtre ! Dans un cas similaire, où l’esprit d’un ancêtre sorcier guadeloupéen squattait une s½ur, une des combattante s’est mise à lui parler dans une langue qu’elle n’avait jamais utilisé. L’esprit humain s’est mis à lui répondre avec véhémence, mais le Seigneur a donné les mots (incompréhensibles pour tous ceux qui étaient là) et l’esprit est parti avec grands cris. Une s½ur qui n’était pas immiscée dans le groupe de prière, avait entendu quelques mots et nous avait confirmé qu’il s’agissait d’un vieux dialecte guadeloupéen! (voir 1 corinthiens 14)

    Les esprits humains ne se contentent pas d’habiter une personne : ils chassent l’âme. Ils mangent l’âme, qui est leur nourriture, ils la vampirisent. Ils enferment les âmes (sous l’eau, dans le bois, dans les tombes, des coffres,dans des ossements,….) ce qui donne aux personnes une sentiment d’absence, schizophrénie, une impression étrange d’être « téléguidées ».

    «Oracle, parole de l’Éternel sur Israël. Ainsi parle l’Éternel, qui a étendu les cieux et fondé la terre, Et qui a formé l’esprit* de l’homme au dedans de lui » Zacharie 12v1.

    07307 ruwach (roo'- akh) xwr vient de 07306; TWOT - 2131a; n f Voir définition 07306

    LSG - Esprit ou esprit, souffle, respiration, vent, c½ur, haleine, animé, être consterné, colère, forces, âme, vain, en l'air, humeur, orgueil, s'emporter, ardeur, s'irriter, être inspiré, côté, imaginer, ... ; 378

    1) vent, souffle, esprit 1b2) le côté d'où vient le vent 1b3) souffle de l'air 1c) esprit (comme étant ce qui respire vite dans l'animation ou l'agitation) 1c1) esprit, animation, vivacité, vigueur 1c5) esprit: disposition (troublé, amer, mécontent) 1c6) disposition (de diverses sortes), impulsion inexplicable ou incontrôlable 1d) esprit (des vivants, le souffle qui se trouve dans l'homme et les animaux) 1e) esprit (comme siège des émotions) 1f) esprit 1f1) comme siège ou organe des actions mentales 1f2) rarement de la volonté 1f3) siège en particulier du caractère moral
    Le cas le plus flagrant de squatte par un esprit humain est reporté dans chacun des évangile synoptique: Jésus dit: (Marc 9/29): « Cette espèce–là* ne peut sortir que par la prière »

    1085 genos (ghen'-os) genov

    LSG - espèce, sorte, origine, originaire, race, famille, diversité, nombreuses, nation, postérité; 21

    1) race 1a) descendance, postérité 1b) famille 1c) race, nation 1c1) nationalité ou descendance d'un peuple particulier 1d) l'ensemble des individus d'une même nature, genre

    Marc 9/14 à 29: 14 « Lorsqu’ils furent arrivés près des disciples, ils virent autour d’eux une grande foule de gens, et des scribes qui débattaient avec eux. 15 Sitôt que la foule le vit, elle fut en émoi ; on accourait pour le saluer. 16 Il leur demanda : De quoi débattez–vous avec eux ? 17 De la foule, quelqu’un lui répondit : Maître, je t’ai amené mon fils, qui a un esprit muet. 18 Où qu’il le saisisse, il le jette à terre ; l’enfant écume, grince des dents, et devient tout raide. J’ai prié tes disciples de chasser cet esprit, et ils n’en ont pas été capables.19 Il leur dit : Génération sans foi, jusqu’à quand serai–je avec vous ? Jusqu’à quand vous supporterai–je ? Amenez–le–moi. 20 On le lui amena. Aussitôt que l’enfant le vit, l’esprit le secoua violemment ; __il tomba par terre et se roulait en écumant__. 21 Jésus demanda au père : Depuis combien de temps cela lui arrive–t–il ? –– Depuis son enfance, répondit–il ; 22 ''souvent l’esprit l’a jeté dans le feu et dans l’eau pour le faire périr. Mais si tu peux faire quelque chose, laisse–toi émouvoir et viens à notre secours'' ! 23 Jésus lui dit : « Si tu peux ! » Tout est possible pour celui qui croit. 24 Aussitôt le père de l’enfant s’écria : Je crois ! Viens au secours de mon manque de foi ! 25 Jésus, voyant accourir la foule, rabroua l’esprit impur en lui disant : Esprit muet et sourd, c’est moi qui te l’ordonne, sors de cet enfant et n’y rentre plus ! 26 ''Il sortit en poussant des cris et en le secouant très violemment. L’enfant devint comme mort, de sorte que la multitude le disait mort''.. (Parfois on peut être confronté à un état comateux de la personne qui est délivrée. Il faut « réveiller » la personne au Nom de Jésus, chasser l’esprit de coma. ) 27 Mais Jésus, le saisissant par la main, le réveilla, et il se releva. 28 Quand il fut rentré à la maison, ses disciples, en privé, se mirent à lui demander : Pourquoi n’avons–nous pas pu le chasser nous–mêmes ? 29 Il leur dit : Cette espèce–là ne peut sortir que par la prière. »

    Matthieu 17:14-21 « ''Lorsqu’ils furent arrivés près de la foule, un homme vint se mettre à genoux devant lui en disant : Seigneur, aie compassion de mon fils, qui est lunatique et souffre beaucoup ; il tombe souvent dans le feu, souvent dans l’eau. Je l’ai amené à tes disciples, et ils n’ont pas pu le guérir.'' Jésus dit : Génération sans foi et perverse, jusqu’à quand serai–je avec vous ? Jusqu’à quand vous supporterai–je ? Amenez–le–moi ici. Jésus rabroua le démon, qui sortit du garçon, et celui–ci fut guéri dès ce moment même. Alors les disciples vinrent demander à Jésus, en privé : Pourquoi n’avons–nous pas pu le chasser nous–mêmes ?

    –C’est parce que vous avez peu de foi, leur dit–il. Amen, je vous le dis, en effet, si vous avez de la foi comme une graine de moutarde*, vous direz à cette montagne : « Déplace–toi d’ici à là », et elle se déplacera ; rien ne vous sera impossible.

    Luc 9/37 à 43 :« Le lendemain, lorsqu’ils furent descendus de la montagne, une grande foule vint à sa rencontre. Du milieu de la foule, un homme s’écria : Maître, je t’en prie, porte les regards sur mon fils, car c’est mon fils unique. Un esprit s’empare de lui, et tout à coup il pousse des cris, il le secoue violemment, le fait écumer et le quitte à grand–peine, après l’avoir tout meurtri. J’ai prié tes disciples de le chasser, et ils n’ont pas pu. ''Jésus dit : Génération sans foi et perverse, jusqu’à quand serai–je avec vous et vous supporterai–je ? Amène ton fils ici. Comme il approchait, le démon le jeta à terre et le secoua violemment. Mais Jésus rabroua l’esprit impur, guérit l’enfant et le rendit à son père.'' Et tous furent ébahis de la grandeur de Dieu. »

    pour ce qui est de la graine de sénevé, ou de moutarde: Jésus ne donne pas cet exemple parce que la graine serait plus petite que d’autres (le pavot est bien plus petit) mais parce que le graine de sénevé est incorruptible: rien ne peut la toucher!

    Si vous lui faites subir des rayons X, elle reste intacte, contrairement à toutes les autres graines! Le Seigneur attend de ceux qui placent leur foi en lui, de ne pas se laisser corrompre, intimider ou fléchir par quoi que ce soit! Il attend de ses disciples une foi incorruptible!
    Comment ces esprits particuliers entrent-ils dans d’autres personnes?

    Par l’héritage : Ces esprits humains peuvent rentrer à cause des liens du sang. On le voit chez les sorciers qui peuvent rentrer dans les membres de leur famille. On parle de « sang sorcier ».

    Il nous faut renoncer à cet héritage spirituel : « C’est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles. »Hébreux 11 v3.

    Ézéchiel 16v4 et 5 : «A ta naissance, au jour où tu naquis, ton nombril n’a pas été coupé, tu n’as pas été lavée dans l’eau pour être purifiée, tu n’as pas été frottée avec du sel, tu n’as pas été enveloppée dans des langes. Nul n’a porté sur toi un regard de pitié pour te faire une seule de ces choses, par compassion pour toi; mais tu as été jetée dans les champs, le jour de ta naissance, parce qu’on avait horreur de toi. »

    Il faut donc couper le cordon ombilical spirituel (j’appelle ça « couper le lien d’âme ») qui nous rattache à un héritage sorcier ou un esprit humain. La personne doit renoncer à l’héritage spirituel, demander pardon pour les pratiques de ses ancêtres (ou de sa famille).

    Les esprits humains rentrent aussi par les voies sexuelles, par la fornication ils contrôlent les personnes. Par l’inceste et le viol. Il faut alors faire sortir l’esprit de l’abuseur.

    Les esprits humains rentrent très souvent par - la pratique de la sorcellerie - la pratique de violence extrême (nazisme, apartheid, esclavagisme etc etc) - le maraboutage - la consultation des esprits des morts - le vaudou - voyages astraux - incantations (même si elles sont faites par amusement, comme c’est le cas avec Harry Poter ou ce genre de films)

    Par l’hypnose, technique employée aussi en psychologie (même soi-disant chrétienne: au passage je dénonce Claire Poujol et François Didier-Laurent qui pratiquent l’hypnose eriksonnienne, prétextant que cette hypnose-là est « médicale ») L’hypnose est employée dans bon nombre de thérapies, notamment la musicothérapie! Les francs-maçons, les rosicruciens, les vaudous et autres sorciers utilisent régulièrement l’hypnose.

    Par les liens d’âme ou liens fusionnel : un parent dominateur, une personne exerçant une influence anormale. Par exemple les gourous dans les sectes, qui bien souvent établissent leur domination par la fornication, par la terreur. Il faut couper tout lien d’âme diabolique. Même certains pasteurs ou autorités spirituelles peuvent exercer une emprise diabolique, il faut délivrer la personne de leur esprit de domination. Chasser nommément les esprits des personnes qui ont exercé leur emprise.

    J’ai récemment prié pour une s½ur au téléphone. Elle avait un bon coup de « blues » et s’enfonçait lentement dans une dépression. Le Seigneur avait mis dans mon c½ur le nom de son ex-pasteur (la fille est très sérieuse, et profondément ancrée en Christ et dans la Parole) et le pasteur en question n’était pas du tout le sujet de notre conversation. Quand je lui ai dis « où en es-tu avec le pasteur X? As-t-on déjà prié pour toi pour que tu ne sois plus sous son contrôle? » Mon amie s’est écriée: « Laurence, tout à coup ma tête se met à dire « non » avec violence! » Après avoir coupé le lien d’âme, j’ai ordonné à l’esprit du pasteur de partir, ce qu’il fit avec violence et grand cri. Mon amie a, de son coté, « assuré » pour ne pas être trop malmenée: la délivrance était réelle: la dépression est partie avec l’esprit humain! Mon amie a eu faim pendant 3 jours et s’est régalée à manger!

    Les esprits humains travaillent avec pleins d’esprits, ils ont besoin de leur aide pour quitter leur corps et entrer dans une autre personne. « Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point. Alors il dit: Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti; et, quand il arrive, il la trouve vide, balayée et ornée. Il s’en va, et il prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui; ils entrent dans la maison, s’y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Il en sera de même pour cette génération méchante. » Matthieu 12 v 43 à 45.
    Chasser un esprit humain

    Les personnes habitées d’esprits humains le ressentent. Elles entendent des voix qui leur donnent des ordres, même des choses complètement folles. Elles se sentent observées, écoutées, épiées, comme hypnotisées. Elles reçoivent des ordres intérieurs impérieux et qui les font se détruire ou détruire d’autres personnes. On voit de plus en plus des personnes atteintes de TOC (troubles obsessionnels compulsifs) qui rendent esclaves, non seulement les personnes qui en sont squattées par un ou plusieurs de ces esprits humains qui se plaisent à ridiculiser leurs victimes en leur faisant faire des rituels diaboliques, mais rendent aussi esclaves tous les proches de la personne concernée qui doivent se plier aux TOC de la victime.

    Les esprits humains se présentent aussi sous forme d’yeux qui espionnent. Les gens se sentent épiés, observés, et il arrive que leur paroles soient répétées, leurs gestes surveillés! Il peut même arriver que des objets disparaissent!

    Un esprit humain est obstiné, entêté, opiniâtre. Jésus a dit : « cette espèce-là ne peut sortir que par la prière » Marc 9 v 29. Parfois il nous faut jeûner, ou bien la personne à délivrer doit jeûner, mais ce n’est pas une règle et on doit s’adapter à ce que nous demande le Seigneur.

    Il est à noter, que le mot « jeûner » dans le passage de Marc 9/29 n’est pas mentionné dans le texte original grec! Il est juste écrit « par la prière » et non pas « par le jeûne et la prière » comme dans la plupart des bibles!

    Avant toute chose, pour l’avoir expérimenté, je peux affirmer, que ceux qui se sont décidés pour Christ et qui sont ancrés dans la Parole obtiennent des délivrances plus rapides et certaines, ce qui n’est pas le cas pour ceux qui ne veulent pas se convertir au Dieu vivant.

    Pour la délivrance, certains demandent son nom à l’esprit, si il ne veut pas se nommer, lui demandent de l’écrire. Je ne suis pas d’accord avec cela! C’est le Saint Esprit qui doit pousser l’esprit humain à se dénoncer. Ils sont menteurs et nous ne devons pas nous laisser influencer par ce qu’ils disent: leur but est de perdre celui ou celle qu’ils squattent. Il faut faire très attention de ne pas chercher à systématiser les délivrances: rester sensibles avec une foi d’enfant qui croit tout, pour agir, pas après pas selon ce que dit l’Esprit est largement plus efficace! Généralement, la personne pour qui on prie, pour peu que ce soit un véritable soldat du Roi des rois, est capable de dénoncer l’esprit humain qui la squatte, car son nom lui est donné, ou son visage lui apparaît, ou une situation lui est rappelée! C’est elle qui doit nous le livrer.

    Nous avons prié récemment pour une s½ur qui voyait la nuit, le visage du mari de son ex-tireuse de cartes. Elle n’a jamais eu un seul contact avec cet homme, et ne se souvient même pas de son nom. Elle a commencé à raisonner, en disant: il faut me délivrer de la tireuse de cartes… Nous ne l’avons pas écouté, mais avons cru que le Saint Esprit savait ce qu’il faisait: nous avons donc chassé l’esprit du mari, le désignant par « mari de XY » et avec beaucoup d’agitation et de cris, il est parti! La s½ur en a eu le visage complètement éclairé!

    Une fois démasqués, ces esprits peuvent enrager et être très violents. Ils contraignent souvent la personne à s’étrangler, se frapper, se griffer, se mordre, s’arracher les cheveux, se donner des coups de poings etc etc Il convient de NE JAMAIS FERMER LES YEUX dans le temps de combat! Nous sommes en face de notre ennemi: nous devons regarder chacun de ses mouvements pour les contrer! S’il lance des flèches par des signes sataniques (le doigts se forment en cornes), nous devons l’empêcher! Si les doigts se mettent en antennes: nous devons couper les communications et les empêcher.

    Lorsqu’on leur ordonne de sortir, ils disent « non », se moquent de vous (j’y ai été confrontée personnellement lorsqu’on leur ordonne de partir ils rient), les mains et les pieds se raidissent (les extrémités), les cheveux peuvent se dresser sur la tête comme des antennes. Les membres se tendent, regarder dans quelle direction car souvent ils appellent à l’aide d’autres esprits (bien regarder autour car quelquefois il y a d’autres sorciers dans l’assistance avec qui ils entrent en connexion) : il faut alors couper les communications, envoyer le brouillage de Dieu, DEMANDER à DIEU QU’IL NOUS ENVOIE SES ANGES pour nous aider! « Les anges viendront séparer les méchants d’avec les justes, et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. » Matthieu 13 v 50. Jésus a eu besoin de Michael pour vaincre le roi de Perse lorsqu’Il est venu voir Daniel.

    « Jésus menaça l’esprit » (Marc 9 v 25), nous pouvons le menacer de le jeter dans l’abîme : son corps mourrait aussitôt.

    L’esprit humain doit retourner dans son corps s’il est vivant avant que celui-ci soit détruit. Nous pouvons aussi le menacer de « couper le cordon d’argent » qui relie son esprit à son corps. Mais nous ne devons pas le faire, car Dieu aime le méchant et lui laisse un temps pour se tourner vers Lui. Dans Ecclésiaste 12 v 1 à 7 : «Mais souviens-toi de ton créateur pendant les jours de ta jeunesse, avant que les jours mauvais arrivent et que les années s’approchent où tu diras: Je n’y prends point de plaisir; avant que s’obscurcissent le soleil et la lumière, la lune et les étoiles, et que les nuages reviennent après la pluie, temps où les gardiens de la maison tremblent, où les hommes forts se courbent, où celles qui moulent s’arrêtent parce qu’elles sont diminuées, où ceux qui regardent par les fenêtres sont obscurcis, où les deux battants de la porte se ferment sur la rue quand s’abaisse le bruit de la meule, où l’on se lève au chant de l’oiseau, où s’affaiblissent toutes les filles du chant, où l’on redoute ce qui est élevé, où l’on a des terreurs en chemin, où l’amandier fleurit, où la sauterelle devient pesante, et où la câpre n’a plus d’effet, car l’homme s’en va vers sa demeure éternelle, et les pleureurs parcourent les rues; avant que le cordon d’argent se détache, que le vase d’or se brise, que le seau se rompe sur la source, et que la roue se casse sur la citerne; avant que la poussière retourne à la terre, comme elle y était, et que l’esprit retourne à Dieu qui l’a donné. ».

    Que se passe t-il pour les sorciers qui sont sortis en esprit ?

    Ils travaillent essentiellement la nuit. Lorsqu’ils sortent en esprit, ils sont très vulnérables. Les esprits familiers prennent la place et peuvent même répondre pour eux si on leur parle. Ils ont l’air « endormis ».
    Si l’esprit humain est celui d’un mort : lui ordonner de retourner d’où il vient.

    «Les vivants, en effet, savent qu’ils mourront; mais les morts ne savent rien, et il n’y a pour eux plus de salaire, puisque leur mémoire est oubliée. Et leur amour, et leur haine, et leur envie, ont déjà péri; et ils n’auront plus jamais aucune part à tout ce qui se fait sous le soleil. » Ecclésiaste 9v 5 et 6.

    Les esprits humains ne se contentent pas d’habiter une personne, ils s’en prennent à leur âme (voir plus haut) Il faut libérer l’âme de la personne et la faire revenir. Il est nécessaire de parler directement à l’âme et de lui ordonner de sortir de sa prison ou du sarcophage dans laquelle elle est prisonnière.
    Séparer une personne de l’esprit humain qui l’habite :

    «Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur. Nulle créature n’est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte. » Hébreux 4v 12 et 13.
    Notre aide pour chasser ces esprits :

    «Comme tu sais bien venir en aide à la faiblesse! Comme tu prêtes secours au bras sans force! » Job 26v2. «De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables » Romains 8:26. «C’est donc avec assurance que nous pouvons dire: Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien; Que peut me faire un homme? » Hébreux 13:6
    Une arme très efficace: la Parole de Dieu! On doit s’en servir comme une véritable épée pour réfuter l’ennemi: sil rit, par exemple, lui rappeler le psaume 2 où il est écrit: « Il rit, celui qui siège dans les cieux, Le Seigneur se moque d’eux. ll leur parle dans sa colère, Et dans sa fureur il les épouvante »
    CE QUI PEUT EMPECHER LA DELIVRANCE

    Les péchés non confessés:

    Ils sont un obstacle à la délivrance. Parfois, au cours d’une délivrance, le Seigneur rappelle et convainc de péché, soit la personne pour qui on prie, soit l’un des combattants. Il convient dans ces cas-là de confesser ses péchés les uns aux autres , de se repentir, de renoncer à la pratique concernée, avant de reprendre le combat, selon 1 Jean 1/7-9 « Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui–même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous–mêmes, et la vérité n’est pas en nous. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice. »

    Le manque de pardon:

    Un des obstacle majeur à la délivrance est le manque de pardon! Voir Matthieu 18: « Et son maître irrité le livra aux bourreaux jusqu’à ce qu’il ait payé tout ce qu’il devait » Bourreaux: basanistes (bas-an-is-tace') basanisthv : un inquisiteur, un bourreau dont la fonction est de torturer ou de faire mourir, tortionnaire

    La semaine dernière, j’ai prié pour une jeune femme, Odile, alors qu’elle n’était pas venue pour elle, mais pour accompagner son frère. Alors que le Seigneur mettait sur mon c½ur qu’elle avait de la rancune vis-à-vis d’un tiers. Je l’interrogeais: « - Ma s½ur, quelque un t’a blessée, tu lui en veux! Acceptes-tu de lui pardonner? - Oui, je lui pardonne » Au même moment, j’ordonnais à un esprit de colère de partir, ce qui fit sur le champ! Notre s½ur fut touchée par le Saint Esprit et tomba à terre. Alors que je la regardais, je vis un esprit méchant remuer dans sa mâchoire Je lui ordonnais de partir, il le fit sans résistance. Quand notre s½ur s’est relevé, elle constata qu’une douleur qui la tenait depuis plus de 3 ans, depuis la mâchoire jusque dans le dos, en prenant une partie du torse, avait disparu! Elle avait consulté plusieurs kinés et pris beaucoup de médicaments et cela n’avait jamais empêché la douleur de la faire souffrir. Après cette délivrance, elle ne sentais plus aucune douleur! Alléluia! »

    Quand bien même nous ne sommes pas là dans un cas de squatte d’esprit humain, le principe spirituel reste le même: pas de pardon, pas de délivrance!
    Les liens qu’il faut délier:

    Dans le cas d’un héritage de rose-croix, franc-maçonnerie, satanisme ou société secrète qui engage ses adeptes par la proclamation de v½ux (de malédiction) il faut souvent briser chacun de ces v½ux avant de pouvoir délivrer la personne pour qui on prie: il convient alors de briser les liens ancestraux (générationnels) , démonter les v½ux par la confession, la repentance et le renoncement et ne pas négliger quoi que ce soit qui nous serait rappeler par le Saint Esprit !
    Le manque de communion dans l’équipe de combat

    Les esprit méchants se jouent de notre manque de communion: quand il n’y a pas de communion, c’est que nous ne marchons plus ou pas dans la lumière! Nous ne pouvons combattre les ténèbres par le ténèbres!

    Il est nécessaire que tout esprit de rivalité soit anéanti: c’est Christ qui mène le combat mais il se sert de ses généraux de guerre. Aussi, il convient de laisser agir celui qui exprime l’autorité « du moment ». (ça peut être pour un instant court du combat) Quand bien même l’un d’entre nous est « LE » responsable spirituel de l’assemblée, dans le combat, il arrive qu’il faille envoyer en première ligne celui qui reçoit l’autorité à ce moment-là.

    Il est plus que nécessaire de faire UN face à l’ennemi: la corde à 3 fils ne rompt pas facilement

    L’orgu

  • Depuis que j'ai donné ma vie a Jésus-Christ,Ma vie a changé plus des condamnation dans ma vie,je suis devenu une nouvelle créature en Christ,la Bible est un mode de vie pour moi elle est un code de conduite et un album de Dieu pour nous montré qui nous sommes.